Follow by Email

Jeudi 4 avril: Repas 19h Film 20h30 
" Mé hom " (je suis) avec la présence de la réalisatrice, Pia Lutier:
Il y a quelques années, j’ai découvert le projet resté inachevé de mon arrière grand-père : la création d’un dictionnaire français / romani.
Je suis alors partie à la recherche de l’histoire de mes arrière grands-parents à travers les souvenirs de leurs enfants. Peu à peu s’est dessinée une autre recherche, celle de mes origines tziganes. Une quête identitaire faite de découvertes et de rencontres ; un voyage dans le passé et le présent, entre rêves et réalité.
* jeudi à 19h00 repas bio et convivial - réservation de préférence  avant jeudi midi au 04 50 54 55 20 vous pouvez venir préparer les repas avec nous, 
vous pouvez aussi réserver votre pain.
Jeudi 28 mars: repas 19h film 20h30 "une arme de Choix" de Florence Tran
Début 2011, pendant les 18 jours de soulèvement populaire qui ont mené à la chute de Moubarak, très peu de réalisateurs égyptiens ont pu filmer, bouleversés par l'intensité des évènements. Mais très vite, ils ont repris leurs armes, leur caméras. Ils ont, chacun à sa manière, essayé d'agir, de participer à ce difficile et long processus de transformation qu'est une révolution. 
Mercredi 20 mars fête de l'équinoxe de printemps:
Journée circulation des biens, repas, venez avec vos préparations, vos instruments de musique, vos contes ,on partagera, à partir de14h.
Suivi d'un cercle mixte le soir 20h, sur l'intention dans le couple avec Carine Dancing Wolf Woman...

Merci de réserver à l'atelier afin que le stage soit maintenu.
Jeudi 14 mars,repas 19h film 20h30 de Pascal Boucher « Bernard ni dieu ni chaussette » 1h26

Bernard ni dieu ni chaussettesSur les bords de Loire, Bernard Gainier continue bon gré mal gré à cultiver sa vigne et à partager son vin entre amis au " Bureau ", sa cave. À 73 ans, il a toujours vécu seul et reste fidèle à un mode de vie rural qu'il a toujours connu. Bernard est un gardien de la mémoire. Celle du poète local Gaston Couté, héritier de François Villon, qui connut son heure de gloire dans le Montmartre de la Belle Époque.
Les deux hommes, qu'un siècle sépare, ont en commun des idées libertaires et la volonté de témoigner de la condition paysanne des plus humbles. Depuis 25 ans, Bernard écume les salles des fêtes de la région pour faire entendre les textes du poète écrits dans sa " langue maternelle ", le patois beauceron.
En 2009, il a enregistré son premier CD en solo, une consécration qui le laisse de marbre... "J'chu d'abord un pésan "
Jeudi 7 mars repas 19h, conférence 20h30 « Chemin de pèlerinage »
Le chemin, qu'il soit de Compostelle, de Jérusalem, celui des 88 temples ou autre, attire de plus en plus de
pèlerins. D'ou vient cet engouement? Quelles motivations poussent ainsi les uns et les autres à marcher de plus en plus sur ces chemins? Quels en sont les bénéfices? A travers son propre cheminement Sylvie Domenjoud, animera une conférence débat sur ce « renouveau de la marche »
Sylvie Domenjoud, psycologue, écrivain et pèlerine